Lysogene nomme David Schilansky à son Conseil d’administration

PARIS, France – le 7 décembre 2016 – Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies rares du système nerveux central, annonce la nomination de David Schilansky au Conseil d’administration en tant que membre indépendant, non exécutif. Actuellement Directeur des Opérations et Directeur Général Délégué de DBV Technologies, société biopharmaceutique (Euronext : DBV ; NASDAQ : DBVT), M. Schilansky possède vingt années d’expérience managériale dans les domaines de la biotechnologie et de la finance.

« Nous sommes heureux d’accueillir David au sein de notre Conseil d’administration, où il veillera à la bonne mise en œuvre de la stratégie de développement de Lysogene » a déclaré Karen Aiach, CEO et fondatrice de Lysogene. « Ses solides compétences de direction et de gestion d’entreprise vont être cruciales alors que nous engageons le développement de nos programmes de thérapie génique dans la Mucopolysaccharidose de type A, la gangliosidose à GM1, ainsi que d’autres maladies potentiellement mortelles. »

En qualité de membre du comité exécutif de DBV Technologies, M. Schilansky supervise la mise en œuvre de la stratégie depuis janvier 2015, après avoir été Directeur Financier de la société en 2011. Auparavant, M. Schilansky a occupé différentes fonctions clés chez Ipsen Pharma, dont celle de Directeur Financier par intérim. Il a également travaillé chez Thomson Inc. (aujourd’hui Technicolor S.A.) en tant que co-responsable des relations investisseurs et chez Warburg Dillon Read (aujourd’hui UBS Investment Bank) dans le domaine des fusions et acquisitions.

« Lysogene est une société innovante, à croissance rapide, qui a déjà franchi des étapes importantes et dispose d’un solide potentiel de développement » commente M. Schilansky. « Je suis fier de rejoindre le Conseil d’administration de Lysogene durant cette phase de transformation pleine de promesses que connaît actuellement la société. »

À propos de la mucopolysaccharidose de type A (ou maladie de Sanfilippo A) et de la gangliosidose à GM1
La MPS IIIA est une maladie de surcharge lysosomale associée à des atteintes neurologiques sévères. Elle est due à une anomalie du gène SGSH transmise de manière autosomique et récessive et touche environ une pour 100.000 naissances. La MPS IIIA apparaît dans la petite enfance, provoquant une neurodégénerescence progressive associée à des troubles du comportement insolubles et à une régression du développement. Cette maladie est dévastatrice pour les patients et pour leur famille. Il n’existe aujourd’hui aucun traitement, et les patients meurent de façon précoce.
La gangliosidose à GM1 est une maladie rare neurodégénérative caractérisée par de graves retards de développement cognitif et moteur, entraînant la mort précoce des patients. La maladie est causée par une mutation du gène GLB1 qui code pour la bêta-galactosidase, une enzyme nécessaire au recyclage de la molécule GM1-gangliosidose dans les neurones. Ce lipide du cerveau est essentiel pour un fonctionnement normal, mais son accumulation entraine une neurodégénerescence et des symptômes neurologiques sévères. Il n’existe actuellement aucun traitement

À propos de Lysogene
Lysogene est une société de biotechnologie au stade clinique, pionnière dans la recherche fondamentale et le développement clinique de thérapies géniques utilisant des vecteurs dérivés de virus adéno-associés (AAV) dans des maladies du SNC pour lesquelles il existe d’importants besoins médicaux non satisfaits. Depuis 2009, Lysogene a mis en place une plate-forme et un réseau sans équivalent, avec des produits de pointe dans la MPS III A et dans la gangliosidose à GM1, pour s’affirmer comme un leader mondial dans les maladies orphelines du SNC.

Pour plus d’informations : www.lysogene.com.

Contact media France:
Annie-Florence Loyer
NewCap
afloyer@newcap.fr
+33 (0)1 44 71 00 12 + 33 (0)6 88 20 35 59
Contact media USA:

Marion Janic
RooneyPartners
mjanic@rooneyco.com
+1 (212) 223-4017